Benoît Jardin

Le seul récoltant-producteur de jus de légumes et fruits bio français ultra-frais


Récolte à la main par Benoît Jardin
betterave récoltées By Jardin
Plantes aromatiques - By Jardin

Je suis ce que je mange !

À l’origine de cette histoire, un homme, Benoît Jardin dont le nom sonne comme une destinée qu’il ignore encore…

Petit fils d’agriculteur du Perche depuis 6 générations, il est le pur produit de l’exode rural des années 60, son père « monte » à Chartres, et lui part faire des études de finance à la capitale, bien loin des terres familiales…

Le stress de la vie parisienne et du monde de l’entreprise altère rapidement la santé de l’homme d’affaires qui déclare une intolérance alimentaire chronique à tout ce qui est « transformé » et pas totalement naturel. À 27 ans, le voilà condamné à surveiller méticuleusement ce qu’il ingère, vérifier l’origine et l’innocuité des produits qu’il consomme à une époque où personne encore ne parle de traçabilité, et où le bio n’en est qu’à ses débuts… Il développe en parallèle une phobie du marketing alimentaire, une méfiance et une défiance de l’emballage et devient un expert quand il s’agit de trouver l’info sur la traçabilité et l’origine des aliments.

Il acquiert à ses dépens et longtemps avant la prise de conscience mondiale que « nous sommes ce que nous mangeons ».

Je mange ce que je produis

Le voilà dès lors condamné à ne manger que ce qu’il source en bio français et prépare lui-même avec soin. Passionné par nécessité de nutrition, il découvre dans sa cuisine les bienfaits des jus de légumes et fruits frais. Il transforme la contrainte en opportunité, à tâtons, en créant son propre chemin, pour trouver ce qui lui convient le mieux. Il réalise qu’il prend un immense plaisir à concevoir des recettes aux bénéfices variés selon ses assemblages, énergisant, détox, digestion, teint frais : c’est bon, c’est beau et ça lui fait du bien.

Quelques années plus tard, il hérite prématurément des terres agricoles familiales dans le Perche, dont il ne sait tout d’abord que faire. Véritable rat des villes, le monde paysan est à des kilomètres de son univers. Pourtant, il découvre des hommes passionnants, des produits ultra sains issus de cette terre riche, et des techniques de culture en bio qui l’inspirent… l’idée de créer une marque de jus de légumes et fruits bio produits sur place est en train de germer…

Devenir entrepreneur est un rêve de toujours qui pourrait enfin se réaliser autour d’un projet qui lui tient viscéralement à cœur : partager des produits de saison, bio et sains, cultivés avec respect et patience dans la terre de ses ancêtres quand on s’appelle Jardin : cela s’appelle une destinée…

Je produis ce que je partage

La marque voit le jour en 2013, et commence alors une épopée pleine d’obstacles et de rebondissements, car on ne devient pas agriculteur en bio du jour au lendemain sur des terres en friche depuis près de 40 ans ! Pourtant avec obstination et dévotion, Benoît et son équipe plantent et récoltent en permaculture* et agroforesterie** la majorité des produits de leurs assemblages et grâce au soutien de quelques voisins récoltants producteurs comme lui. Ce circuit court favorise la livraison des jus ultra frais seulement 24 heures après la récolte des légumes et des fruits. Il développe des recettes exclusives avec soin ou chaque assemblage élaboré sur une base ternaire*** comprend comme en parfumerie, ou en œnologie, une note de tête, une note de cœur et une note de fond parfaitement équilibrées. Il ajoute quelques plantes aromatiques pour parfaire la recette et quelques gouttes de citron pour préserver la couleur chatoyante de ses jus et c’est tout, ni eau, ni sucre ni aucun conservateur.

Fier de ses produits, il les présente à des Chefs, Pierre Gagnaire, Anne-Sophie Pic, ou Alain Passard, tous sont unanimes, ces assemblages sont exceptionnels. Tout comme Isabelle Adjani ou Stéphane Bern, quiconque goûte ces assemblages devient rapidement addict.

Mais sa plus grande fierté vient sûrement du monde médical qui préconise ses assemblages riches en vitamines et nutriments pour les patients en carence ou en chimiothérapie.

* Permaculture
c’est une méthode de culture basée sur la diversité et la permanence des cultures, sans intrant chimique. L’objectif est de favoriser une production agricole en harmonie et durable avec son environnement. Retour au texte
** Agroforesterie
cela désigne les pratiques agricoles associant arbres, cultures et-ou animaux sur une même parcelle agricole, en bordure ou en plein champ. La finalité est de reconstituer la fertilité des sols via l’apport de biomasse naturelle (feuilles des arbres). C’est beaucoup plus poussé que la permaculture qui est davantage une technique de production. L’agroforesterie vise à agir sur l’écosystème de proximité via les arbres comme « catalyseur » de biodiversité (insectes, animaux, etc.). Retour au texte
*** Ternaire
composé de 3 éléments. Retour au texte